Baisse du nombre de détenus : face à l’ensauvagement de la société, Christiane Taubira vide les prisons !

taubira_prison_frontnational_leonardelli_communiqué01

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

Lors du vote de la procédure pénale de l’été 2014, le Parti Socialiste par la voix de Christiane Taubira avait érigé en principe un véritable laxisme d’Etat dont seul le Front National semblait s’inquiéter à l’époque. Dans les faits, nous pouvons constater qu’au 1er avril 2015, le nombre de personnes détenues en prison a baissé de 3% en un an. Une période durant laquelle le nombre passe alors de 68 859 à 66 761 personnes, soit 2 098 détenus de moins.

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, regrette que cet élément pourtant important soit totalement passé sous silence par les médias. Il souhaite dénoncer par ailleurs ce qui apparaît clairement comme la mise en pratique du triptyque idéologique de Christiane Taubira : culture de l’excuse permanente, impunité institutionnelle et laxisme judiciaire.

A l’heure où chaque jour nous pouvons constater un véritable ensauvagement de notre société par une recrudescence de la violence, notamment dans de nombreux quartiers toulousains, la Garde des Sceaux préfère vider les prisons, refusant de voir la réalité en face par dogmatisme.

A l’inverse de cette politique inacceptable et d’une UMP muette, nous proposons la mise en place de la « Tolérance Zéro », ainsi que la création de 40 000 places de prison pour absorber la surpopulation carcérale, mais aussi et surtout afin que toute condamnation soit suivie d’effets et les peines appliquées en intégralité.