Braquage au centre commercial de St-Orens de Gameville : la fièvre insécuritaire continue de monter !

julien_leonardelli_fn31_communiqué

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

Le centre commercial E. Leclerc de Saint-Orens de Gameville, situé à une dizaine de kilomètres au Sud de Toulouse, a été ce lundi 19 octobre, le théâtre d’un violent braquage. Deux individus à scooter et armés de masses, ont fait irruption dans la galerie marchande pour y attaquer une bijouterie. A cette heure, les auteurs des faits sont toujours recherchés.

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, condamne avec la plus grande fermeté cet acte inadmissible contre nos commerçants et artisans, pourtant garants de l’activité économique et sociale de notre département ainsi que l’inaction de nos responsables politiques locaux et nationaux, de droite comme de gauche.

En Haute-Garonne, comme plus largement au sein de notre région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la fièvre insécuritaire ne cesse de monter. Il serait temps de rompre enfin le thermomètre de la délinquance. Dans la lignée de celle de ses prédécesseurs UMP, la politique du Parti Socialiste au pouvoir ne prend pas ce chemin. Elle se résume à des coups de communication et non pas à des actes concrets.

Nous demandons une véritable politique sécuritaire dont la tolérance zéro doit être le fil conducteur. Le chantier prioritaire doit être l’application des peines plutôt qu’une justice précaire et beaucoup trop laxiste.

Les vannes de l’immigration massive doivent aussi être fermées en même temps que la France doit exiger par des conventions bilatérales que les étrangers condamnés effectuent leurs peines dans leurs pays d’origine.