Commerçants, artisans : véritables vaches à lait de l’UMPS !

artisans-commerçants-julien-leonardelli-frontnational

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

Abandonnés par la classe politique de l’UMPS, les commerçants et les artisans sont pourtant des créateurs d’emplois, mais également des acteurs indispensables du lien social. Aujourd’hui, ils connaissent des difficultés croissantes :

– Des revenus en forte baisse.
– Des impôts, des charges et des normes de plus en plus insupportables.
– Des démarches administratives étouffant la créativité.
– Un développement anarchique des zones commerciales transformant les centres villes en déserts.
– Un RSI coûteux et n’assurant pas une réelle protection sociale.
– Multiplication des agressions et des cambriolages.

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, déplore cette situation où ceux qui travaillent dur sont pénalisés par des lois et des directives européennes injustes.

Nous jugeons la défense du petit commerce et de l’artisanat primordiale, c’est pourquoi nous avançons les propositions suivantes :

– Une baisse des charges financée par une politique de relance de la croissance et de lutte contre les fraudes (CFE plafonné, diminution des charges sociales, exonération de la taxe sur les enseignes).
– Une réelle simplification administrative au niveau des taxes et fiches de paie.
– Donner une priorité aux entreprises françaises dans les appels d’offres publics des collectivités locales et de l’Etat.
– Mettre un terme à l’extension anarchique des grandes surfaces.
– Rétablissement d’une concurrence loyale avec le e-commerce.
– Une lutte effective contre le travail clandestin.