Entreprises du CAC 40 : les mannes financières partent exclusivement dans le tonneau des Danaïdes

julien_leonardelli_fn31_communiqué-15

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

Depuis quelques jours, nous avons appris que les dividendes et rachats d’action versés aux actionnaire des entreprises du CAC 40, ont augmenté de plus de 30% en 2014. Par rapport à l’année 2013, ils atteignent désormais les 56 milliards d’euros.

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente ne saurait se réjouir de cette nouvelle, tant parallèlement, la désindustrialisation de la France se poursuit, détruisant encore et toujours notre tissu économique. Où sont investis ces 56 milliards d’euros ?

Malheureusement, la réponse est aussi simple que claire : l’investissement est mal piloté dans notre pays, il n’est pas destiné à notre industrie, mais au remboursement des déficits de l’Etat, à la politique du logement, et pire encore … à l’étranger.

En effet, la France manque cruellement de fonds d’investissements entièrement dédiés au développement des PMI et à sa réindustrialisation.

Dans ce contexte et suivant la politique défendue par Marine Le Pen, Présidente du Front National, pourquoi ne pas constituer après concertation, un Fonds d’Investissement Stratégique, alimenté par 15% des bénéfices des entreprises du CAC 40 ? Ainsi, nous pourrions développer, relancer et sauvegarder efficacement des métiers dans des secteurs vitaux.