Face à la vandalisation de l’église de Portet, la classe politique locale reste sourde et muette

église-portet-vandalisée-fn31

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

L’église de Pinsaguel, Roques et plus récemment de Porte-sur-Garonne, furent vandalisées en l’espace d’un an et ce, dans l’indifférence générale de la classe politique locale.

Au cours de la journée du mercredi 13 mai dernier, le tabernacle du retable qui le soutenait fut arraché, des statues du XVIIe siècle furent quant à elles dérobées.

Le Front National de la Haute-Garonne condamne avec la plus grande sévérité ces saccages intolérables. Il souligne par ailleurs l’importance de réaliser que ces actes répétés constituent une agression évidente envers tous les symboles de la religion catholique.

Silencieux, l’UMP comme le PS doivent prendre conscience de la nécessité urgente de protéger tous les lieux de culte, chrétiens en particulier car étant indiscutablement les plus touchés dans notre pays.