Haine « anti-flics » : le Front National de la Haute-Garonne soutient les policiers !

soutien_police_julien_leonardelli_front_national_31

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne et conseiller régional du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées,

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, apporte son soutien plein et entier aux policiers, victimes en ces temps troublés de haine et de violence de la part de milices d’extrême gauche. C’est avec courage qu’ils nous protègent : en cela, ils doivent plus que jamais être soutenus.

La multiplication des actes « anti-flics » nous emmène à souligner une fois encore les conditions matérielles déplorables dont ils disposent pour assurer des missions pourtant de plus en plus périlleuses.

A l’heure où nos policiers sont en première ligne face au terrorisme et à l’explosion de la criminalité en France, il est honteux d’observer qu’ils sont aussi la cible d’une campagne de dénigrement irresponsable du syndicat Info’com de la CGT. Notre police mérite au contraire le soutien et le respect de tous.

Rappelons, que 112 policiers ont été tués en service et 123 782 blessés en intervention depuis l’année 2004. Quant au taux de suicide dans ce corps de métier, regrettons sa progression constante …

Les responsables de cette situation terrifiante sont nos dirigeants politiques de droite comme de gauche qui, animé par un profond mépris ont délibérément supprimé plus de 12 000 postes dans les forces de l’ordre et entravé leur travail par la mise en place des Lois Dati et Taubira.

Il est désormais temps de rompre avec l’impunité dont bénéficient de nombreux délinquants, de renforcer les effectifs et les moyens de nos forces de l’ordre et de mettre en place la présomption de légitime défense pour les policiers. Ces propositions ne sont pas nouvelles, elles sont celles du Front National depuis des années.

L’action politique doit immédiatement remplacer les petites joutes verbales des uns et des autres, tous complices de ce laxisme généralisé et de cet angélisme permanent qui tue. L’autorité de la République doit être restaurée partout !