Hé oh la gauche ! Le désenchantement, c’est maintenant !

hé_oh_la_gauche_julien_leonardelli

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne et conseiller régional du Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées,

Une semaine après, que reste-t-il du nouveau dessin animé parisien «Hé oh la gauche !» ? Manifestement, les communicants de notre gouvernement trouvent judicieux de s’inspirer de Walt Disney et de sa célèbre chanson «Hé oh on rentre du boulot», c’est dire si le manque d’idées et de vision pour notre pays caractérisent l’équipe de François Hollande.

Cette séance d’autosatisfaction collective des ministres du gouvernement Valls est une véritable promotion du mauvais remake que le Gouverneur de la France et ses prédécesseurs nous infligent depuis quarante ans. L’objectif affiché de cette opération est d’appeler à la mobilisation générale d’un parti en perte de vitesse et de militants.

Après «Le changement, c’est maintenant !», découvrons «Hé oh, tout va bien !», nouveau film d’animation qui enregistre des millions d’entrées à … Pole Emploi !

En effet, dans notre département et notre région, la soumission à l’UE, la promotion de l’ultralibéralisme et de la mondialisation par la gauche locale provoque déjà ses effets destructeurs.

Concernant la crise des migrants, Mme Delga et sa majorité ont déclaré notre région «Terre d’accueil des réfugiés» ouvrant ainsi grand les portes aux clandestins qui ont déjà trouvé des logements mis à disposition par les collectivités locales de la Haute-Garonne. Nombre de nos compatriotes aimeraient aussi avoir cette chance …

C’est pourquoi, Marine Le Pen et le Front National de la Haute-Garonne s’opposent avec détermination à cette politique délétère et proposent l’arrêt des flux de migrants, ainsi que le démantèlement des campements, le rétablissement permanent des frontières nationales (fin de Schengen), l’expulsion effective des clandestins, des déboutés du droit d’asile et un changement total de politique étrangère pour stabiliser les zones de conflits au Moyen-Orient.

Sortons de cette opération de reconquête électorale et de ce conte féerique où nos dirigeants de gauche appliquent leurs utopies à tous les échelons de la Nation.