Julien Leonardelli était aux côtés des retraités dans les rues de Toulouse

La hausse de la CSG coûtera 22,5 milliards d’euros à tous les Français. Pour certains, elle sera certes compensée par une baisse progressive des charges sur les salaires, mais pour un grand nombre de nos compatriotes, notamment les retraités, ça ne sera absolument pas le cas. L’augmentation de la CSG imposée par Emmanuel Macron constitue donc une contribution anti-sociale généralisée et assumée par le Président de la République. Face à la politique d’indécence sociale mise en oeuvre par le gouvernement, Julien Leonardelli, conseiller régional du Front National en Occitanie était présent à Toulouse ce jeudi 15 mars 2018, pour battre le pavé et soutenir nos aînés qui, après avoir travaillé toute leur vie, sont aujourd’hui les première victimes de ce matraquage fiscal planifié.