Julien Leonardelli sur l’hommage aux victimes de Mohamed Merah : rappelons sans démagogie qui les a tués !

« Comme tous les ans depuis cette tragédie le Front National de la Haute-Garonne rend hommage aux victimes de Mohamed Merah.

Néanmoins, cela me semble primordial de rappeler en cette période de commémorations, qui a tué à Montauban et Toulouse, et qui a endeuillé de nombreuses familles en mars 2012 dans notre région ?

La réponse, il faut le dire : c’est le fondamentalisme islamiste !

Et pourtant, après toutes les tueries qui se sont succédé, j’entends encore certains parmi la classe politique locale et nationale, nier cela.

Ces drames doivent pourtant faire réagir les politiques, afin qu’ils agissent avec urgence pour les générations futures.

Je considère pour ma part que l’on n’hérite pas vraiment de la terre de nos ancêtres, on l’emprunte seulement à nos enfants.

C’est pourquoi, je ne veux pas et nous ne voulons pas au Front National, laisser à nos enfants un pays dans lequel cette idéologie mortifère du fondamentalisme islamiste prospère dans un «laisser-faire» absolument insupportable.

Se recueillir c’est bien, c’est nécessaire, mais cela doit nous amener à réfléchir.

Je n’ai pas l’impression que ce soit le cas en Haute-Garonne.

Quand je vois, Madame Arribagé, député de la Haute-Garonne et responsable des pseudos «Républicains», et son cabinet parlementaire, solliciter visiblement «par erreur» notre député, Marion Maréchal Le Pen, dans le cadre de la création d’une commission pour lutter contre la radicalisation dans le sport amateur pour ensuite refuser catégoriquement la co-signature de cette dernière, je me dis que tous les élus de la République ne prennent pas du tout la mesure du danger imminent qui est en train de se développer sur notre sol.

En politique, il faut savoir ce que l’on veut, il faut surtout avoir le courage de le dire, mais par dessus tout, il faut avoir le courage de le faire.

Hélas, nous sommes les seuls au Front National avec Marine Le Pen à disposer de ce courage.

En ce période de deuil à Toulouse, j’adresse toutes mes pensées aux familles, victimes du fondamentalisme islamisme.

Je renouvelle également toute ma détermination dans la défense de la France aux côtés de Marine Le Pen. »

JULIEN LEONARDELLI,
Secrétaire départemental du FN de la Haute-Garonne
Conseiller régional du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées