Législatives des 11 et 18 juin 2017 : mes engagements pour vous !

Candidat de la proximité, je suis ancré dans les réalités du quotidien. En votre nom, je défendrai la France et porterai votre voix à l’Assemblée nationale. Retrouvez ci-dessous, mes trente principaux engagements pour vous :

1. Sécurité :

N°01 : Intervenir pour le renforcement des moyens à nos forces de l’ordre qu’il faut réarmer massivement en personnel et en matériel et pour que soit reconnue la présomption de légitime défense.

N°02 : Autoriser le port d’arme des policiers et gendarmes volontaires en dehors de leur service et soutenir le développement des dispositifs de vidéo-protection dans nos communes.

N°03 : Interpeller le gouvernement pour en finir avec la démission judiciaire en demandant l’abrogation des lois pénales laxistes (comme la loi Taubira), le rétablissement des peines planchers et la suppression des réductions de peine automatiques.

N°04 : Se battre pour protéger nos enfants de la violence, de la drogue, des trafics et du fanatisme religieux.

2. Solidarité :

N°05 : Encourager le pouvoir d’achat, en demandant notamment la revalorisation des petites retraites et des allocations pour les personnes handicapées.

N°06 : Protéger la santé des Français en proposant la sécurité sociale pour tous les Français ainsi qu’un remboursement de l’ensemble des risques pris en charge par l’Assurance Maladie. Proposer que la dépendance devienne une priorité nationale.

N°07 : Demander que soit développé l’accès au logement en renforçant notamment les aides aux primo-accédants.

N°08 : Restaurer le lien entre les générations, par la transmission des savoirs notamment. 

3. Prospérité :

N°09 : Réclamer le retrait de la loi travail et s’opposer fermement à l’ubérisation de nos emplois.

N°10 : Proposer une défiscalisation et une majoration des heures supplémentaires.

N°11 : Exiger une réduction des charges des artisans, commerçants, TPE, PME-PMI et des professions libérales.

N°12 : Mener la fronde contre le scandale du RSI, instauré par la droite et maintenu par la gauche au pouvoir. Fils d’artisan boulanger et salarié de l’entreprise familiale, les préoccupations des indépendants sont aussi les miennes. 

N°13 : Faire le choix du protectionnisme intelligent face à la concurrence déloyale et le patriotisme économique en favorisant les entreprises françaises dans la commande publique.

4. Identité :

N°14 : Défendre notre identité nationale, nos valeurs et nos traditions. Pour notre territoire, fort de son vignoble et de son dynamisme, je préserverai nos richesses naturelles et notre patrimoine.

N°15 : Lutter contre l’immigration incontrôlée et contre le communautarisme : notre seule communauté, c’est la communauté nationale.

N°16 : Se battre pour que soient supprimées les pompes aspirantes de l’immigration et l’Aide Médicale d’État, réservée aux clandestins.

N°17 : Défendre en toutes circonstances la langue française et faire la promotion de notre roman national.

5. Jeunesse :

N°18 : Rétablir une école juste, laïque et sécurisée qui promeut la méritocratie.

N°19 : Lutter contre le tirage au sort de l’entrée en faculté, car l’éducation de nos enfants n’est pas une loterie.

N°20 : Proposer un dispositif « premier emploi » qui exonère totalement de charges la première embauche d’un jeune de moins de 21 ans par une entreprise pendant 2 ans.

N°21 : Lutter réellement contre le chômage des jeunes :
> Refondre notre système éducatif et de formation
> Revaloriser les filières professionnelles
> Instaurer l’apprentissage dès 14 ans

N°22 : Relever le quotient familial tout en permettant de faciliter les donations des parents aux enfants.

6. Développement :

N°23 : Engager les discussions pour permettre la création d’un échangeur autoroutier entre Montauban et Eurocentre. 

N°24 : Soutenir le projet de la halte ferroviaire de Lespinasse afin de désengorger le Nord-toulousain.

N°25 : Accélérer le projet de contournement de Seilh, par la prolongation de la voie lactée jusqu’à l’A62.

N°26 : Promouvoir les vins de Fronton ainsi que son histoire par l’œnotourisme  et par l’aide à la restauration des cabanes de vignes.

7. Équité :

N°27 : Demander une baisse de 10% de l’impôt sur le revenu sur les 3 premières tranches et contester toute augmentation de la CSG et de la TVA.

N°28 : S’opposer à toute nouvelle réduction des moyens et des pouvoirs de nos communes et à la métropolisation forcée qui menace un développement économique équitable, particulièrement dans notre territoire.

N°29 : Soutenir nos services publics et nos commerces de proximité face aux menaces de fermeture.

N°30 : Proposer des mesures pour lutter contre la désertification médicale et demander une véritable couverture numérique de notre territoire, indispensable pour nos structures commerciales et touristiques.