Lettre ouverte de Julien Leonardelli au Maire de Fronton

Monsieur le Maire,

Le coeur des Français a saigné devant les images terrifiantes de la Cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes.

L’infinie tristesse de nos compatriotes, témoigne de l’importance qu’ils apportent à la sauvegarde de leur patrimoine national, un des derniers ferments d’unité dans une Nation qui ne cesse de se diviser.

Depuis plus de huit siècles, la Cathédrale Notre-Dame de Paris, a rythmé nos joies et nos peines nationales, résistant à toutes les invasions, à toutes les guerres. En somme, cet édifice est une part de nous, une part de notre histoire et de notre identité française.

Si je souhaite bien évidemment que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame, je ne peux me résoudre à rester les bras croiser dans cette attente.

À l’image de nos courageux soldats du feu, dont je salue une nouvelle fois le dévouement et la bravoure, la situation nous oblige tous à l’action.

Depuis lundi, des milliers de Français ont d’ores et déjà fait des dons pour rebâtir la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Plusieurs collectivités ont elles aussi annoncé leur volonté de débloquer des fonds d’aide d’urgence, comme le Conseil départemental de Haute-Garonne, la Ville de Toulouse ou le Conseil régional d’Occitanie. Par ailleurs, des dons arrivent également des quatre coins du monde. C’est pourquoi, je vous demande au nom de tous les Frontonnais, de participer à la collecte nationale, en faisant voter lors de la prochaine séance du Conseil municipal, prévue le mercredi 25 avril 2019, une aide d’urgence.

Vous sachant attaché comme moi, à nos racines et à notre patrimoine, je ne doute pas que vous répondrez favorablement à cette demande qui s’inscrit dans un élan de solidarité et de communion nationale.

Veuillez recevoir, monsieur le Maire, mes respectueuses salutations.