Massacre d’Oran : ni oubli, ni pardon !

massacre_oran_5juillet1962_leonardelli

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne et conseiller régional du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées,

Le 5 juillet 1962 demeure une bien triste date de notre Histoire française, marquée dans l’esprit et dans la chair de nos compatriotes pieds-noirs et harkis après le massacre d’Oran.

J’exprime une pensée émue au nom du Front National de la Haute-Garonne que je représente, à l’égard de ces femmes, de ces hommes et de ces enfants assassinés en toute impunité par le FLN.

Si ces drames ne sont aujourd’hui toujours pas reconnus, ils appartiennent désormais au passé, mais il convient malgré tout de s’en souvenir encore, car pour les générations futures le devoir de mémoire ne doit jamais cesser. Ni oubli, ni pardon !