Troisième ligne de métro : le Sud-Est toulousain ne doit pas être l’éternel oublié !

julien-leonardelli-front-national-31

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du FN de la Haute-Garonne et conseiller régional du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées,

Depuis de nombreux mois déjà, les élus locaux du Sud-Est toulousain revendiquent avec force leur souhait d’obtenir une desserte du métro toulousain sur la commune de Labège. Ce désir est légitime, il trouve d’ailleurs un écho certain auprès des habitants, lorsqu’il s’agit de réduire le trafic routier, très important dans ce secteur, ainsi que d’aider au développement économique de ce territoire.

Prolongement de la ligne B, création d’une troisième ligne de métro ? Toutes les questions sont posées, mais sans aucune concertation, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, impose ses propres choix.

Aujourd’hui, vendredi 18 décembre 2015, lors d’une conférence de presse, il présente le tracé choisi pour la troisième ligne de métro, prévu à l’horizon 2024.

Après avoir fait l’analyse de ce tracé, force est de constater que les communes du Sud-Est n’ayant pas « la chance » d’appartenir au Grand Toulouse, sont et seront encore une fois laissées pour compte.

De son côté, le Front National de la Haute-Garonne que je représente, soutien ardemment le projet de PLB afin que la commune de Labège et l’ensemble du Sud-Est toulousain soient désenclavés à court terme. Il est primordial que l’agglomération toulousaine se dote enfin d’un réseau de transports cohérents ! Pour ce faire, nous proposons que la troisième ligne de métro dévoilée ce matin, soit élargie. Quitte à démarrer un chantier d’envergure pour demain, autant que celui-ci soit visionnaire et réponde aux problématiques que connaissent nos concitoyens.

En effet, nous pensons que la troisième ligne doit être étendue au centre-ville de Colomiers, pour poursuivre sa route jusqu’au Nord de l’agglomération (Aucamville par exemple) et se terminer, après un passage par le centre Nord de Toulouse et les quartiers Jean-Rieux, Pont des Demoiselles, L’Ormeau, Montaudran, par les communes de Saint-Orens de Gameville et de Labège.

Comme le disait très justement Raymond Barre, « Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ».

Construisons ensemble et pour tous, notre avenir !